Interview - Les 5 Questions Capitales

Interview Décalée – 5 Questions Capitales à Igor Reteno: Bloggueur gabonais mais pas que…

Aujourd’hui, j’ai le plaisir immense de recevoir Igor Reteno! Un enfant de la com’ originaire du Gabon et travaillant sur Paris. J’ai eu donc l’honneur de lui poser 5 Questions capitales. Mais auparavant, je vous invite a le voir sous une premiere facette hier (Mardi 11/09) au Stade de France avec ses petits copains 😉

Lire la suite « Interview Décalée – 5 Questions Capitales à Igor Reteno: Bloggueur gabonais mais pas que… »

Politique·Technologie: Astuces et Nouveautés

France-Elections Présidentielles 2012 : l’infographie en temps réel

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les infographies ont le vent en poupe ces derniers temps. Elles nous arrivent de partout et, pour peu que l’on ait eu la curiosité de se créer un compte sur Pinterest, on arrive carrément à l’indigestion. Alors pourquoi parler de celle-ci ? Premièrement parce qu’elle est interactive et en temps-réel, ce qui apporte une véritable plus-value. Et elle est consacrée à l’élection présidentielle de 2012, alors elle ne pouvait pas être plus d’actualité.

Créée en partenariat avec Les Echos, cette infographie a été réalisée par Salesforce, l’un des leaders du domaine de la relation client (CRM) et du cloud computing. Cette infographie est l’occasion de mettre en oeuvre 2 technologies rachetées par Salesforce, d’un côté Radian6 (qui est une plateforme de monitoring et d’interaction  pour les réseaux sociaux) et de l’autre Heroku (pour un hébergement flexible en cas de trafic important). Concrètement, cela permet à Salesforce de montrer ce qu’elle sait faire pour ses clients… mais plutôt de surveiller les conversations online sur Pepsi ou Coca-Cola, cette infographie surveille les conversations à propos de Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Le résultat est très complet, clair et riche en informations… mais le mieux c’est peut être d’aller voir par vous-même le résultat final :

Source: Presse Citron

Politique

France, Guinée-Bissau: mon zapping politique de la semaine avec un petit bonus!

Alors comment allez vous aujourd’hui? Un petit peu absent pour cause d’examens de fin de semestre. Plus que deux semaines et vous m’aurez sur le dos plus souvent! Je vous ai manque, je sais! Allez top c’est parti pour mon zap!

Lire la suite « France, Guinée-Bissau: mon zapping politique de la semaine avec un petit bonus! »

Politique

Mali: et maintenant?

A l’heure ou j’écris cet article, une dépêche vient de tomber et celle ci nous annonce la création d’une nouvelle bande armée dans le Nord du Mali (basée a  Tombouctou plus exactement) favorisant encore un peu plus le flou qui y règne. On se demande bien d’ailleurs ou tout cela conduira le pays dans les semaines et mois qui vont suivre. Car, quelques heures après que le Président renversé, ait présenté sa démission, la transition est semble t-il engagé. Le Président de l’Assemblee Nationale sera investi et il nommera dans la foulée un nouveau Premier Ministre dont le gouvernement aura pour mission de « stabiliser le pays et de le conduire vers des élections libres et transparentes ». Cela me fait penser que le Mali s’enfonce doucement mais surement vers une transition crise qui durera plus longtemps que prévu. Alors, quelles solutions face a l’émergence de tous ces mouvements?

J’ai lu ici et la que la meilleure solution serait politique et que le dialogue permettrait au Mali de retrouver sa souveraineté mise a mal il y a quelques jours. Et bien, je suis contre cette solution et je vais vous expliquer pourquoi. Tout d’abord, il faut noter l’absence d’interlocuteurs clairs. Qui est maître dans le Nord? Et si un autre groupe se crée dans la foulée, faudra t-il entamer des négociations également avec eux? Plus important encore, est ce le souhait réel des populations de se faire diriger par Ansare dine, le MNLA ou le FLmachinchose?

Au moment ou au Nigeria, AQMI étend ses tentacules en Afrique (20 morts au Nigeria ce dimanche de Paques), face a cet imbroglio et devant ce manque de lisibilité,  il est imperatif que le ménage soit fait et vite. Il est évident qu’il y a une conivence certaine entre Ansare Dine et AQMI pour prendre un risque quelconque de les voir s’implanter davantage.  Car soyons clairs, chaque jour qui passe est un jour supplémentaire permettant a cette bande d’assassins de s’ancrer un peu plus au Mali mais aussi en Afrique de l’Ouest en général. A mon sens, nous avons une chance unique, alors qu’ils cherchent encore leur marque, de les faire reculer et redonner a ce pays sa fierté durement touchée récemment. Cela passe par la force militaire avec l’appui de la Cedeao et de l’Union Africaine.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire dans des posts précédents, je ne conçois pas du tout que la France ou toute autre force Occidentale soit inclue dans cette initiative. On ne pourra jamais me convaincre que nous n’avons pas assez de matériels sur notre continent pour venir a bout de quelques centaines d’hommes, meme s’il s’agit d’une zone qu’ils maîtrisent particulièrement. L’Algerie, l’Angola, l’Afrique du Sud, pour ne citer qu’eux ont largement de quoi remplir et mener a bien cette mission. Oui, largement. Un coup d’oeil rapide aux budgets alloués a leur ministère de Défense respectif a fini de m’en convaincre. Pourquoi seraient-ils contre? De plus, ceci lancerait un signal fort a tous ces apprentis sorciers et montreraient une certaine cohérence dans nos décisions. On ne peut pas reprocher a la France son ingérence dans nos affaires intérieurs et se plaindre lorsque celle-ci se garde de le faire au Mali.

Tiens, juste une idée comme ca. Et si a la place de ces bases françaises, américaines, on y installait des bases militaires régionales africaines? Cela pèserait sûrement dans nos budgets mais au lieu de financer des projets qui ne bénéficient qu’aux élites ou des projets fictifs pour le compte de nos dirigeants corrompus, cet argent garantirait la sécurité de nos populations ainsi que la pérennité de nos Etats, non?

Soul